Pourquoi faut-il augmenter la représentation féminine dans la médecine?

14 septembre 2020

 
walter-otto-PT70CT6mATQ-unsplash

L’augmentation de la population des chercheuses est aussi souhaitable que nécessaire.

Si la mixité est évidemment souhaitable dans tous les secteurs d’activité, elle devient particulièrement nécessaire dans la recherche scientifique. Dans Futura Santé, Emma Hollen  explique l’urgence de la situation.

En cardiologie, où les femmes représentent un tiers des effectifs et influencent peu la direction des recherches, l’enjeu est flagrant. La surreprésentation masculine joue sur la manière dont les troubles cardiaques sont étudiés. Ainsi, seuls 15% des essais cliniques sont menés par des femmes. Le défi consiste alors à analyser les biais cognitifs en vigueur et surmonter ces-derniers.