COVID19 : Évacuation des Français de l’étranger

2 April 2020

 

Astaé fait un tour d’horizon des mesures prises par la France, ses ambassades et consulats pour venir en aide aux français concernés par la crise Covid 19 alors qu’ils se trouvent à l’étranger pour un séjour occasionnel ou en expatriation. Le panorama n’est pas exhaustif mais donne une idée des pratiques qui sont mise en œuvre. Protégez-vous, restez chez-vous !

COVID 19 EVACUATION DES FRANÇAIS À L’ETRANGER

 

Par Chloé Beaud et Philippe Ravisy

 

Avec la pandémie du COVID 19 et les mesures prises par les différents gouvernements pour éviter la propagation du virus,  des milliers de français sont bloqués à l’étranger.
En seulement 10 jours, ce sont 120 000 Français qui ont été rapatriés.
Le ministère des Affaires étrangères gère le retour des milliers de  ressortissants français à l’étranger.

 

PAYS EUROPEENS :

 

Allemagne :

 

La frontière terrestre entre la France et l’Allemagne n’est pas « fermée » mais soumise à un renforcement des contrôles depuis le 16 mars 2020. Dans le cadre du confinement des populations, les déplacements et voyages non indispensables ne sont pas autorisés. En conséquence, seuls les retours vers la France des Français et résidents permanents en France sont autorisés.

Par ailleurs, les liaisons aériennes et ferroviaires, quoique plus rares, sont toujours possibles.

Au 24 mars 2020, les liaisons aériennes entre l’Allemagne et la France ont été réduites de façon drastiques. Quelques rares vols directs vers Paris sont encore disponibles au départ de Francfort, Berlin ou Munich.

Air France assurera deux vols les mercredi 1er avril et dimanche 5 avril 2020 à destination de Paris au départ de Munich.

A compter du 30 mars 2020, Air France assurera uniquement deux vols hebdomadaires (mardi et vendredi à 13h30) au départ de Francfort.

A compter du 30 mars 2020, Air France assurera deux vols hebdomadaires ( mercredi et vendredi) au départ de Berlin à destination de Paris.

Il est encore possible de rejoindre la France via Amsterdam (KLM) ou Bruxelles (LH) au départ des principaux aéroports allemands.

Les liaisons par bus sont suspendues en Allemagne.

Au 20 mars 2020, les liaisons ferroviaires (TGV) entre la France et l’Allemagne sont suspendues.

 

A ce stade, aucun rapatriement n’est prévu à partir d’Allemagne tant que les liaisons aériennes, ferroviaires et routières permettront le retour des Français vers la France

 

 

Royaume Uni :

 

Le Royaume Uni est entré dans un confinement total, comparable à celui mis en place en France, jusqu’au 13 avril pour l’instant.

Guillaume Bazard, Consul général de France à Londres invitent tous les français en séjour temporaire à Londres à s’organiser pour regagner la France.

Les français peuvent regagner la France par l’Eurostar effectuant St Pancras international

à Paris 1 fois par jour (10h24).
Des avions décollent de Londres Heathrow, Aberdeen, Newcastle, Edimbourg, Glasgow, Manchester pour aller à Paris principalement mais également à Nice et Marseille. Ses vols sont assurés par BA, KLM Air France.
Les français peuvent rejoindre la France par bateau de Douvres à Dunkerque ou Calais tous les jours tout au long de la journée.
Enfin, un shuttle eurotunnel est assuré de 6h20 à 23h20 effectuant le trajet Folkestone Calais.

 

 

HORS EUROPE :

À compter du 17 mars, midi, heure de Paris, les frontières de l’Union européenne sont fermées aux ressortissants des pays non européens pour des voyages non essentiels.
La fermeture des frontières de l’Union européenne à compter du 17 mars 2020 et pendant 30 jours ne concerne pas les Français, qui peuvent rentrer sur le territoire national, même en transitant par un autre pays européen.

ASIE :

Japon :

Les liaisons aériennes commerciales étant assurées, les autorités françaises ne prévoient pas de rapatrier les français pour l’instant. Les gouvernements français et japonais ont indiqué qu’il était toujours sûr de voyager au Japon, très peu de cas ont été recensés.

 

Néanmoins, la situation évoluant chaque jour et la desserte aérienne se dégradant rapidement, il est conseillé aux Français de passage au Japon de prendre contact le plus rapidement possible avec la compagnie aérienne avec laquelle ils ont prévu de voyager.

 

 

Chine :

 

La Chine a annoncé de nouvelles réductions des fréquences de vol et des lignes opérées par les compagnies aériennes entre la Chine continentale et l’étranger. Il n’y a donc qu’un seul vol par compagnie par semaine de la Chine vers l’étranger, notamment la France.

Il est impératif pour les français bloqués en Chine de de se rapprocher de votre compagnie aérienne ou de votre agence de voyage afin de vérifier si votre vol est affecté par ces nouvelles règles.

 

 

Inde :

ll n’y a plus de liaisons aériennes commerciales ni internationales ni internes en Inde.
Le Ministère de l’Europe et des affaires étrangères est mobilisé pour trouver une solution afin que tous les Français actuellement en déplacement temporaire à l’étranger puissent regagner la France.
Afin d’organiser leur retour les français doivent se signaler auprès de l’Ambassade/ des consulats généraux en envoyant les informations relatives à leur identité par courriel uniquement.
Il est important de surveiller les sites des compagnies aériennes qui mettent en place des vols spéciaux commerciaux. C’est le cas notamment d’Air France, de Transavia, d’Easy Jet.

 

Thailande :

 

La mise en place d’un deuxième vol affrété par la France de 517 places (A380), le samedi 4 avril 2020 au départ de Bangkok vers Paris (avec escale à Doha). Départ de l’aéroport de Suvarnabhumi à 23h30 arrivée à Paris CDG à 11h25.
Le prix du vol a été ramené à 450 euros par passager.

 

 

 

 

 

AFRIQUE  :

Mali :

Il est recommandé aux Français non-résidents de passage de mettre fin à leur séjour et de regagner dès que possible la France ou leur pays de résidence habituelle.
Il est conseillé aux Français qui souhaitent regagner la France de prendre l’attache de leur compagnie aérienne dans les meilleurs délais.

 

Un vol spécial, opéré par la compagnie Air France à la demande des autorités françaises, est prévu au départ de Bamako le jeudi 2 avril.

Ce vol doit permettre prioritairement le retour en France de ressortissants français de passage au Mali ou en situation de vulnérabilité particulière sur le plan médical, notamment les personnes signalées ou qui se signalent au Consulat général de France

 

 

Maroc :

Il est actuellement presque impossible de quitter le Maroc, en raison de l’état d’urgence sanitaire décrété jusqu’au 20 avril.

Les liaisons aériennes depuis et vers le Maroc sont suspendues depuis samedi 21 mars minuit, et ce jusqu’au 20 avril. Cette suspension est susceptible d’être prolongée.

Exceptionnellement, Air France a été autorisé à programmer deux vols au départ de Marrakech le vendredi 3 avril. Ces vols ne sont pas ouverts à la commercialisation.

 

Les liaisons maritimes depuis et vers le Maroc sont suspendues.

 

Madagascar :

Il est vivement conseillé aux Français encore en déplacement temporaire à Madagascar, et qui souhaitent regagner la France de contacter l’ambassade de France et de s’inscrire sur Ariane.
83 français ont pu rejoindre Mayotte à partir de Majunga samedi dernier, grâce à deux vols spéciaux de la compagnie EWA.

Un vol Air France, qui arrivera à vide, devrait embarquer samedi 4 avril des passagers à destination de Paris, priorité étant donnée aux personnes de passage, Français et Européens, et aux personnes faisant l’objet d’une urgence médicale prouvée non atteintes du coronavirus.

Ce vol n’est pas ouvert à la réservation.

Les rumeurs d’annulation de ce vol sont infondées.

La possibilité d’un second vol sera évaluée.

 

 

Afrique du Sud :

A partir du 26 mars, tous les vols commerciaux au départ et à l’arrivée de l’Afrique du Sud seront suspendus jusqu’au 16 avril inclus.
Les français qui souhaitent quitter l’Afrique du Sud et regagner la France doivent donc se faire connaitre par leur ambassade.

L’ambassade invite tous les Français résidents en Afrique du Sud qui ne sont pas inscrits sur le Registre des Français de l’étranger à prendre contact avec les Consulats de Johannesburg et du Cap pour s’inscrire sur les listes consulaires, ou, s’ils sont déjà inscrits, à mettre à jour les informations qui les concernent.

 

 

Sénégal :

Les autorités sénégalaises ont en outre annoncé le 16 mars la suspension de tous les vols en provenance et à destination des pays suivants : France, Espagne, Italie, Belgique, Tunisie, Algérie, à compter de mercredi 18 mars à 23h59 et pour une période de 30 jours. Les évacuations sanitaires ne sont pas concernées.

 

Nouveaux vols vers Paris via Air France les 6, 8, 13, 15 avril 2020 pour rapatrier les français bloqués au Senegal.

 

 

AUTRES :

 

Etats Unis :

En raison de la forte réduction des vols, il est conseillé aux Français actuellement en déplacement temporaire aux Etats-Unis de prendre les mesures nécessaires pour un retour en France tant que les liaisons commerciales restent ouvertes et à cet effet, de contacter leur compagnie aérienne ou agence de voyage. Il appartient à chaque voyageur de réserver et de prendre en charge son billet de retour.

A ce stade, les déplacements vers les aéroports ne font pas l’objet de restrictions, y compris dans les zones qui font l’objet de mesures de confinement à domicile.

 

Pour les français ayant une résidence aux Etats Unis un retour en France n’est pas conseillé sauf raisons impératives.

 

Australie :

Le Président de la République a précisé que les Ambassades et les Consulats organiseraient pour ceux qui le souhaitent et là où c’est nécessaire des rapatriements.
A ce stade :
Il est encore possible de quitter l’Australie par un vol commercial.
La situation sanitaire au Australie est plus favorable qu’en France et ne justifie pas de rapatriement sanitaire.

 

 

 

Emirats arabes unis  :

 

Les autorités émiriennes ont annoncé la suspension de tous les vols entrants et sortants à partir du 25 mars, de même que l’arrêt des transits dans les aéroports aux EAU à cette même date.
Un avion Air France a rapatrié plusieurs centaines de français bloqués a Dubaï mercredi 1 avril et un autre vol pourrait être affrété par Air France.

 

 

 

Israël :

La plupart des compagnies aériennes ont annulé leurs vols internationaux. Il n’a plus de vols directs vers la France et extrêmement peu de vols vers l’Europe.

Aussi, il est demandé impérativement aux Français de passage d’interrompre immédiatement leur séjour pour repartir en France en réservant un vol commercial sur l’une des compagnies assurant encore des vols directs vers l’Europe.
Dans ces conditions et à ce stade aucun rapatriement n’est envisagé. Le voyageur doit quitter sans tarder Israël et payer son billet par ses propres moyens. Il lui est également conseillé pour sa sécurité de s’inscrire sur l’application Ariane.

 

 

Brésil :

 

Il est recommandé à tous les Français de passage au Brésil de rentrer en France dans les meilleurs délais.

A cette fin, il est recommandé de continuer à privilégier un retour via les vols commerciaux qui continuent d’opérer depuis le Brésil, en priorisant les villes de São Paulo et Rio de Janeiro desquelles la majorité des vols pour l’Europe partent.

Le gouvernement conseille aux français actuellement au Brésil de s’inscrire sur Ariane, afin que les autorités françaises aient connaissance de leur présence sur le sol brésilien, dans l’hypothèse où des opérations de secours seraient organisées.

#covid19 #expat #expatriés #rapatriement #lepetitjournal