Mission temporaire en France - Difficultés liées à la fin de la mission


Lorsque la mission en France prend fin, le cabinet Astaé est à même de vérifier si la rupture de la relation de travail intervient en conformité des règles du droit français, lorsqu'elles sont applicables.

Bien entendu, nous pouvons assister dans la négociation d'un départ négocié.

En cas de licenciement, les avocats d’Astaé sont à même d’évaluer rapidement les chances de succès du dossier et de donner un avis sur l’opportunité ou non de contester le licenciement devant les juridictions françaises.

Compte tenu de la spécificité du droit du travail français, même lorsqu’il pense que son licenciement n’est pas contestable, un impatrié peut avoir intérêt à consulter un spécialiste. Les chefs de préjudice peuvent se trouver dans les conditions de formation ou d’exécution de la relation de travail durant la mission.

 

 


Autres dans "Impatrié":